Accueil Blogue Réduire l’empreinte écologique des congrès scientifiques : des gestes écoresponsables inspirants
Écologie

Réduire l’empreinte écologique des congrès scientifiques : des gestes écoresponsables inspirants

03/17/2024

actions congrès scientifique déchets écologie empreinte carbone gestes écoresponsables

Les congrès scientifiques rythment les projets de recherche et sont nécessaires à la diffusion des découvertes et des connaissances. Comme tout évènement, ils ont un impact environnemental en raison des déplacements, de la consommation de ressources et de la production de déchets. Heureusement, des stratégies pour rendre ces événements plus durables et respectueux de l’environnement émergent et nous tenions à les partager pour vous inspirer.

1. Choisir des lieux et des modes de transport durables

  • S’ils existent dans la ville où aura lieu le congrès, privilégiez les sites certifiés écologiques ou offrant des options d’énergie renouvelable.
  • Optez pour des lieux de congrès facilement accessibles en transports en commun.
  • Encouragez les participants à utiliser des modes de transport durables tels que le covoiturage, l’autopartage et les vélos électriques.
  • Créez un groupe de discussion (sur facebook par exemple) pour permettre aux inscrits d’organiser directement leur déplacement ensemble.
  • Pour celles et ceux qui viennent de plus loin encore, un bus peut être mis en place pour desservir plusieurs villes et rendre le congrès plus accessible.

2. Utiliser des matériaux durables et réutilisables

  • Encouragez l’utilisation de vaisselle (tasses à café, assiettes pour les collations, etc.) et de couverts réutilisables lors des repas et des pauses-café. Vous pouvez aussi inviter les participants à apporter leur gourde d’eau, leur thermos de café ou encore leur tasse de labo.
  • Évitez sinon limitez les articles à usage unique comme les gobelets en carton ou en plastique, les bouteilles d’eau, les cuillères en plastique, les bâtonnets en plastique pour remuer, les pailles et les sachets de sucre.
  • Privilégiez les matériaux recyclés et recyclables (par exemple les papiers recyclés, non glacés ni vernis ou plastifiés) pour l’impression des badges, des brochures et des supports de présentation.
  • À l’inverse, si une affiche, une pancarte ou un autre type d’affichage est utilisé à chaque édition du congrès, il pourrait être fait pour durer plus longtemps : plastification, support vinyle, impression sur un papier plus épais, etc.

3. Adopter une politique de gestion des déchets

  • Mettez en place des stations de tri sélectif pour encourager le recyclage et le compostage. La poubelle pour les déchets pourrait être plus petite pour inviter les personnes à choisir la bonne destination et sentir le volume plus raisonnable que les déchets devraient représenter. Enfin, un panneau présentant les exemples de ce qui va dans chaque poubelle peut aider à améliorer la qualité du tri.
  • Limitez les impressions, l’utilisation de matériaux promotionnels jetables et favorisez les objets promotionnels durables.
  • Connaissant son coût non négligeable, est-ce que le programme du congrès doit obligatoirement être imprimé sous forme d’un livret ? Il peut simplement être affiché à des endroits stratégiques (accueil, entrée des salles de conférence ou des posters, etc.), ce qui représente moins de 10 impressions. Cela a également l’avantage de limiter l’usage d’appareils numériques consommant de l’énergie, et de favoriser les discussions et les échanges entre les participants pour voir plus de collaboration émerger.
  • Si vous mettez à disposition un gobelet réutilisable le temps du congrès, il peut être offert en échange d’une consigne, ajoutée au prix du congrès. Cette stratégie pourrait motiver les participants à rendre leur verre à la fin du congrès.
  • Invitez les participants à rendre leur porte-nom pour qu’il soit réutilisé à l’édition suivante. Pour plus de succès, un incitatif pourrait être mis en place, par exemple en échange d’une bouchée gourmande, de la participation à un jeu-concours, etc.

4. Promouvoir la technologie pour réduire les déplacements

  • Offrez des options de participation virtuelle pour les personnes qui ne peuvent pas se rendre physiquement au congrès, par exemple les personnes nouvellement parents.
  • Hébergez le site web de l’évènement sur des serveurs verts, à consommation d’énergie durable.

5. Soutenir les initiatives locales et durables

  • Collaborez avec des fournisseurs locaux pour les repas et les services de restauration, en privilégiant les produits de saison, l’ajout d’options végétariennes et les traiteurs zéro-déchets.
  • Organisez des activités sociales qui mettent en valeur la culture locale et encouragent la découverte de l’environnement naturel.
  • Organisez une activité de ramassage de déchets pour compenser l’empreinte carbone de l’événement.
  • Prévoyez une stratégie pour la gestion des excédents alimentaires et des matériaux non utilisés : distribution entre les participants, don à des organisations caritatives locales, etc.
  • À l’achat du billet, proposez de reverser un montant ou un pourcentage à une coopérative forestière la plus proche possible de l’évènement.

Conclusion

En adoptant des gestes écoresponsables lors des congrès scientifiques, nous pouvons réduire considérablement leur empreinte écologique sans affecter leur déroulé habituel. Chaque petit pas compte dans la lutte contre le changement climatique et la préservation de notre planète pour les générations futures. En intégrant ces pratiques durables dans l’organisation de nos événements scientifiques, nous contribuons tous à un avenir plus vert et plus durable.

En espérant que certaines de ces idées vous auront plu et inspiré.
Bonne organisation de congrès !

Autres articles